Libres propos

Le conseil municipal de Hoenheim est composé de 33 élus qui se répartissent dans trois groupes. Chaque groupe dispose de son espace d’expression dans cette rubrique « Libres propos ».
Les trois groupes sont :

  • Agir ensemble pour Hoenheim (30 élus)
  • Hoenheim pour Tous (2 élus)
  • Hoenheim plurielle (1 élu)

 

Les textes de cette page reproduisent cette rubrique « Libres propos » du magazine « Vivre à Hoenheim »  qui est ouverte aux trois groupes formés au sein du conseil municipal. Ils n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

 

Agir ensemble pour Hoenheim

Certains d’entre vous s’interrogent sur le rôle et l’activité des commissions municipales, sur les membres qui les composent, sur leurs compétences réelles. C’est l’occasion de répondre à la question : « Comment s’inscrivent les commissions municipales dans le parcours d’adoption des délibérations des conseils municipaux ? ».
Le code général des collectivités territoriales prévoit la possibilité pour les conseils municipaux de créer en leur sein des commissions municipales destinées à améliorer le fonctionnement du conseil, dans le cadre de la préparation des délibérations. Dans les faits, l’ensemble des communes a adopté la création de commissions qui sont, en règle générale, constituées pour la durée du mandat municipal.
Notre municipalité a créé huit commissions en 2014 : « Finances et vie économique », « Urbanisme, travaux et écologie urbaine », « Education, vie scolaire et périscolaire », « Petite enfance », « Jeunesse », « Sports », « Vie culturelle et animation », « Vie associative et vie citoyenne ». Elles sont composées de toutes les sensibilités politiques – adjoints et conseillers municipaux – selon le principe de la représentation proportionnelle. Leur rôle consiste à l’examen préparatoire des affaires, des questions qui doivent être soumises au conseil municipal. Ce sont avant tout des commissions d’étude qui émettent des avis permettant de formuler des propositions.
Ces commissions ne disposent d’aucun pouvoir propre. C’est le maire, président de droit de toutes les commissions, qui décide si tel ou tel dossier sera inscrit à l’ordre du jour du conseil municipal. C’est en finalité les délibérations du conseil municipal, par son vote, qui est seul compétent pour régler les affaires de la commune.
Ce rappel des procédures semble a priori quelque peu rigide. Dans la réalité, chaque commission étudie sur le terrain ou sur dossier et avec le service ad hoc les différents points à développer, les solutions à proposer pour déterminer des programmes, régler des problèmes, créer des ressources. Ces commissions examinent des questions soumises par l’administration ou à l’initiative d’un de ses membres, des questions qui portent sur des affaires d’intérêt local dans les domaines qui leur sont attribués. Il faut mettre en avant la nécessaire collaboration et contribution entre les élus et les services concernés qui préparent en amont analyses et dossiers.
Ce sont ces échanges permanents qui enrichissent et font progresser les dossiers, d’autant plus que le droit des collectivités locales est fort complexe que ce soit, par exemple, dans l’urbanisme ou encore les finances. Un bon dossier à soumettre au maire et au conseil municipal est donc un dossier bien préparé. Celui-ci s’inscrit bien sûr dans la stratégie générale de l’équipe municipale dans le cadre de son programme. Il faut rappeler que s’ajoutent à ces commissions, la commission d’appel d’offres chargée d’examiner les offres et d’attribuer les marchés, et la commission communale des impôts directs dont le rôle est d’optimiser les bases fiscales de la collectivité.

 

Claude HOKES, Adjoint chargé des finances et de la vie économique. Pour tout contact : finances@ville-hoenheim.fr.

 

 

Hoenheim pour Tous

Votre avis d’abord !
Hoenheim Pour Tous développe une conception positive de l’opposition. L’ensemble de nos actions est tournée vers l’amélioration des services, la proximité, la sécurité et la qualité de vie. Cet été, nous vous proposons de nous donner votre avis. En nous écrivant !
Nouvelles Activités Périscolaires : Comment vos enfants ont-ils vécu les NAP ? Qu’en pensez-vous ?
Animations / Sports : Comment jugez-vous l’animation de la commune et de ses quartiers ? Que trouvez-vous positif, négatif ? Que manque-t-il par rapport aux communes voisines ?
Informations : Estimez-vous être assez informé(s) de ce qui se passe dans la commune ?
Economie : Entreprises, commerces qu’attendriez-vous de plus de la part de l’ensemble de la municipalité ?
Un courrier, un mail, un message sur Facebook … Nous répondrons à l’ensemble de vos courriers et passerons voir ceux qui le souhaitent !
Stéphane Bourhis – Dominique Pignatelli, vos conseillers municipaux
Nous contacter : www.hoenheimpourtous.com – Facebook : Hoenheim pour tous
Nous écrire : Hoenheim Pour Tous – Stéphane Bourhis – BP 3 – 67801 HOENHEIM Cedex

 

 

 

Hoenheim plurielle

Main basse sur notre sécurité sociale !
Autogéré, efficace et solidaire, notre Régime Local d’Assurance Maladie (RLAM) couvre, au même taux de cotisation les salariés actifs mais aussi les retraités, chômeurs ou invalides et ayant-droits. Pourtant il risque bien de disparaître au profit d’assurances privées, plus chères (coût de fonctionnement 20x supérieur), qui occupent le marché de la complémentaire santé imposée par le gouvernement depuis janvier. Celle-ci ne couvre que le salarié en entreprise. Elle est  financée pour moitié par l’entreprise, alors que pour le RLAM, il n’y a pas de cotisation patronale. Les administrateurs du RLAM demandent une correction de l’inégalité. Cette « rupture d’égalité » entre salariés alsacien-mosellan (qui vont  payer 86%) et salariés de l’intérieur (50%) expose le RLAM à des attaques. S’il disparaît, les plus modestes n’auront plus le même accès aux soins. Mais pour obtenir une évolution et une participation des entreprises au financement du RLAM, il faut un vote de l’Assemblée Nationale. Plus de 300 communes ont voté une motion de soutien à notre Krànkekàss, Pas Hoenheim…

 

Vincent DARROMAN Conseiller Municipal. Pour me joindre : écrire à la mairie ou Facebook